• Sanctions et récompenses

    Dans le but de récompenser les comportements à encourager et de sanctionner les comportements à décourager (selon une démarche béhavioriste), j'ai créé ce système visuel de récompenses et de sanctions qui peut être utilisé à tous les degrés primaires. 

    Comment ça fonctionne ? 

    Dès qu'un·e élève s'écarte des règles de vie ou met en avant un comportement à décourager, l'enseignant·e lui demande de cocher un smiley (de gaucher à droite). Selon la gravité du comportement, l'enseignant·e peut demander de cocher plusieurs smileys à la fois. Au bout de trois smileys cochés, l'élève a une sanction (la plus légère d'abord). Ensuite, au bout de trois nouveaux smileys cochés, l'élève reçoit une sanction moyenne. Enfin, au bout de trois nouveaux smileys cochés, l'élève reçoit une sanction lourde

    À la fin de chaque journée, les élèves dessinent leur smiley correspondant dans la date du jour de leur agenda (ou de leur cahier de communication). Au bout d'un certain nombre de smileys positifs (à définir avec l'enseignant·e), l'enseignant·e peut convenir avec les élèves de récompenses (par exemple : choisir un jeu à la gym, être devant dans la colonne, etc.) 
    Ce document est donc à plastifier de manière à pouvoir, au début de chaque début de journée, effacer l'ensemble des coches et repartir à zéro. 


    Idées de sanctions (qui peut se nommer aussi "conséquences désagréables bienveillantes")

    - Sanction légère: Se mettre debout à sa place jusqu'à ce que l'enseignant·e l'appelle ou jusqu'à la fin du sablier. Ensuite, l'élève communique avec l'enseignant·e pour vérifier si elle ou il a compris les raisons de la sanction. Si l'élève a blessé un·e autre élève, elle ou il lui demande pardon oralement.

    - Sanction moyenne: S'éloigner du groupe. Se placer dans un coin, sur une chaise, le temps que l'enseignant·e choisit ou pendant deux sabliers. Ensuite, l'élève communique avec l'enseignant·e pour vérifier si elle ou il a compris les raisons de la sanction. Si l'élève a blessé un·e autre élève, elle ou il lui demande pardon en lui faisant un dessin ou en lui écrivant une lettre. 

    - Sanction lourde: Remarque dans l'agenda. Travail supplémentaire. Avec l'accord des parents, rester plus longtemps en classe après la sonnerie de l'école. Une fois encore, l'élève communique avec l'enseignant·e pour vérifier s'il a compris les raisons de la sanction. Si l'élève a blessé un·e autre élève, elle ou il lui demande pardon en lui faisant un dessin ou en lui écrivant une lettre. 

    En cas d'intérêt, merci de m'écrire en m'envoyant votre adresse email de manière à ce que je puisse vous envoyer ce document en format Word.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :